20 Ekim 2020

L’enfer d’un mariage arrangé : chapitre

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

L’enfer d’un mariage arrangé : chapitreJe m’appelle Hasna. Je viens de Tunisie. Et ceci est mon histoire.Je suis née il y’a 20 ans dans un petit village a l’interieur des terres et j’ai grandi dans la pauvreté entourée de mes parents et de mes deux frères. Nous avions tout juste de quoi manger en suffisance et notre maison n’avait aucune commodité digne de ce nom ? Ni électricité, ni eau courante. Nous étions pourtant tous courageux, mais le travail ne payait vraiment pas bien et se faisait rare. Lorsque mes frères ont quitté la maison pour tenter leur chance sur la cote ou le tourisme faisait vivre l’économie, ce fut certes deux bouches de moins a nourrir, mais surtout nos deux principales rentrées d’argent qui disparaissaient.Lorsque j’eus 16 ans, les choses avaient atteint un point critique. L’etat de santé de mon père s’était degradé et sans son salaire…nous allions droit au désastre. C’est alors que Dominique Moulin est entré dans nos vies. Touriste de passage dans notre bled à cause d’un ennui moteur sur le 4×4 qui l’emmenait en excursion dans le désert, il tomba immédiatement sous mon charme. Il se montra courtois et sensible a nos problèmes. Et avant de partir, il donna une généreuse somme d’argent a mon père qui l’avait aidé à trouver un garagiste dans la ville la plus proche.Il revint 2 jours plus tard, a la fin de son voyage. Et la encore, il nous laissa de l’argent pour nous aider. Nous le considérions alors tous comme un sauveur…si seulement j’avais su.Dans les mois qui suivirent, notre situation s’améliora. Mon père expliqua qu’il avait passé un accord avec monsieur Moulin et que grâce a lui, nous aurions de la nourriture sur notre table chaque jour. L’argent arrivait régulièrement. Nous vivions toujours sans confort, mais au moins nous ne craignions plus la disette.Le jour de mes 18 ans, mes parents vinrent dans ma chambre au matin. Ils avaient l’air triste et génée…Quand je leur demandais ce qui n’allait pas…ils m’avouèrent alors la vérité. Mr Moulin nous envoyait de l’argent depuis tous ce temps, car il avait passé un accord avec mon père. Ils nous aideraient jusqu’a ce que j’ai atteint mes 18 ans. Et là, en échange d’une très généreuse somme, mes parents avaient promis que je l’épouserais et partirait vivre en Belgique avec lui.Je fus scandalisé, choqué et lorsque je compris que je n’avais pas mon mot a dire…je fondis en larme durant plusieurs heures. Ma mère tenta de me rassurer, en me disant que Mr Moulin était quelqu’un de gentil qui prendrait bien soin de moi et que ma vie serait bien plus belle en Europe…mais rien n’y faisait. Je me sentais trahie. Mes parents m’avaient vendu comme un simple objet contre de l’argent. Et tout généreux qu’il soit, Mr Moulin était un homme de 50 ans passée avec un physique peu avantageux et un surpoid prononcé. Comment pourrais-je épouser un tel homme ?Mes cris, mes pleurs et mes bursa escort supplications n’y changèrent rien. 3 jours plus tard, mon père m’emmena à l’aeroport de Tunis avec un billet allé simple pour Bruxelles afin que j’y retrouve mon futur mari. Dans l’avion qui m’emmenait loin de chez moi, vers ce pays si etranger de ma culture et vers un mariage qui m’horrifiait, j’ai imaginé toute les fuites possible…mais au fond de moi je savais que je n’aurais pas le courage de les mettre en pratique.Une fois arrivée, Mr Moulin m’attendait dans le hall avec un petit panneau indiquant mon nom. Je tentais de sourire malgré ma honte et ma colère et il me fit la bise avant de m’emmener vers sa voiture. C’était une superbe mercedes avec chauffeur. Dès que celle-ci pris la route, Mr Moulin me prit la main. Il me fixa et me dit-Depuis la première seconde ou je t’ai vu, je suis tombé raide dingue de toi. Et j’ai su qu’il fallait que tu sois ma femme.Encore une fois, je souris timidement, mais j’étais incapable de parler. Il me lacha la main et ne dit ensuite plus rien pendant plusieurs minutes.Au bout d’une demi heure, la voiture quitta soudain la nationale et s’enfonca dans un bois par un chemin a peine praticable en voiture. Je pensais alors que nous allions arriver devant une grande propriété mais au bout du chemin, il n’y avait qu’une cabane en mauvais état. La voiture s’arreta et le chauffeur vint m’ouvrir la porte. J’étais de plus en plus étonnée par la tournure de cette arrivée sur le sol Belge. Je regardais autour de moi, tentant de trouver la raison de notre venue ici…lorsque mon regard se posa sur une couverture crasse posée au sol. Sur celle-ci, un sac de sport entrouvert était posé…et mon etonnement se transforma en panique. Des menottes…je pouvais voir des menottes au fond du sac. J’allais me retourner lorsque la gifle monumentale de Mr Moulin m’atteignit en plein visage. Je m’effondrais sous la v******e du coup…et le chauffeur profita de ce que j’étais désorientée pour me passer les menottes dans le dos. En me tirant par les cheveux, il me forca a me mettre a genoux…totalement à la merci de Mr Moulin.-Nous y voila petite pute. Deux ans que j’attends ce moment. Deux ans que je rève que tu sois a moi. Tu n’imagines pas les fantasmes ignobles que tu as inspirés a mon esprit pervers. Deux ans d’attente…et aujourd’hui…je vais pouvoir réaliser toutes ces perversions. Il fouilla mon sac et en sorti mon portefeuille. Il prit mon passeport et mon permis de séjour provisoire. -Hasna Ben Mansour…ce n’est plus ton nom désormais. Tu t’appelles pute ou salope…ou toute autre appellation du même genre.Il déchira mes documents en petits morceaux. Puis vida mon sac sur le sol. -Tu n’as plus besoin de toutes ces merdes. Les putes n’ont pas de possession. Elles sont des objets au service des hommes.Je commençais a pleurer a chaude larmes…l’horreur de ma escort bursa situation m’apparaissait de plus en plus inéluctable. Une jeune fille, analphabète, sans papiers, perdue dans un pays inconnus et ne connaissant personne…j’étais prisonnière.-C’est bien…pleure…tu m’excite d’autant plus. J’ai encore quelques infos a te donner…ensuite on pourra s’amuser. Tes frères travaillent dans des hôtels qui m’appartienne…si tu n’es pas docile et obéissante…ils se feront renvoyer et sans doute accuser de vol ou autre crime grave dans ton pays. Et si tu me poses trop de problème, il est fort possible que la vieille baraque de tes parents prennent feu durant leur sommeil. De ta docilité dépend la vie de toute ta famille…tu m’as bien compris ?J’étais totalement effondrée…je ne pouvais plus m’arreter de pleurer. Ce devait être nerveux, car même lorsqu’il me gifla pour me faire taire, je continuais.-J’ai un autre moyen de te faire taire salope !Il m’attrappa les cheveux et tira fort dessus…Puis il approcha son gros sexe gonflé de mon visage.-Ouvre la bouche et pompe ma bite ! Et n’oublie pas…Au moindre coup de dent, au moindre signe de refus…c’est ta famille qui deguste…Je gardais la bouche fermé, toujours en larmes…je ne pouvais me résoudre a faire ça…ça me repugnait physiquement.-Ouvre ta bouche chienne ou je te jure que tu va le regretter. Avant de cramer leur maison, peut –etre que des gars a moi pourrait rendre visites a tes parents. Tu crois que ton père aimerait voir ta mère se faire violer devant lui ? Tu crois qu’il aimerait qu’on la torture a mort sous ses yeux ?Je hurlais de rage et de désespoir… « Nooon…vous etes un monstre »-Ho oui…tu n’as même pas idée. Alors maintenant…FERME TA GUEULE ET SUCE MA BITE SALOPE !Il vint coller son gland contre ma bouche…et resignée…j’ouvris mes lèvres. Il s’enfonca aussitôt avec avidité. Je sentis son sexe glisser sur ma langue et le gout ignoble de vieil urine envahi ma bouche.-C’est ça chienne…maintenant joue avec ta langue…pompe moi bien.Je ne savais pas quoi faire…je me contentais de subir. Il me baisa la bouche plus que je le sucais vraiment…mais cela semblait lui plaire.-Ha ha ha…regardez Arthur…regardez comme cette petite conne aime sucer ma grosse bite.Le chauffeur avait un sourire malsain. Il avait sorti sa queue egalement et se branlait en matant la scène.Mr Moulin se retira de ma bouche…-Lève toi pute !Je m’exécutais…toujours en larmes, toujours sous le choc.-Faite moi voir son corps de chienne Arthur !Le chauffeur s’approcha et sorti un couteau…je n’eus pas le temps de paniquer qu’il déchira mon t-shirt en deux. Il arracha les lambeaux sans ménagement et tira sur mon soutien-gorge pour dévoiler mes seins. J’entendis un rale de plaisir de Mr Moulin qui se branlait toujours sauvagement tandis que Arthur ouvrait mon pantalon et l’abaissait avec force.-Laissez lui sa culotte mon cher…j’adore bursa escort bayan la voir ainsi…seins nus, pantalon au cheville et petite culotte en coton de gamine…n’est-elle pas a croquer ?Arthur acquiesça tout en se branlant de plus belle.Mr Moulin s’approcha de moi. Il commença alors a m’embrasser. Il entra sa langue dans ma bouche sans vergogne tout en me pelotant un sein avec une main tandis que l’autre se glissait dans ma culotte. Il joua avec mes grandes lèvres, titilla mon clitoris puis enfonça un doigt dans ma fente.-Mmm…c’est bien étroit…et j’adore les chattes poilues…les putes du bled comme toi ne se rase pas la chatte…et c’est parfait.Il me cracha au visage puis fourra a nouveau sa langue dans ma bouche. Il me faisait mal…Il pinçait mes tétons et me doigtait sans aucune retenu. Chaque fois que je gémissais de douleur il semblait rire de ma souffrance. Puis il me poussa et je tombais lourdement sur le dos, me faisant mal aux poignets, toujours attaché dans mon dos.-Enlevez lui sa culotte Arthur !L’homme ne se fit pas prier et il enleva mon pantalon et ota ma culotte avec vigueur. Derrière lui, Mr Moulin appliquait du lubrifiant sur sa queue.-Voilaaa…on va pouvoir consommer ce mariage maintenant. Il enleva son pantalon et son caleçon. -Ouvre les jambes salope…je vais te baiser bien a fond !Il s’ecroula sur moi avec une excitation atroce et vint placer sa bite a l’entrée de mon vagin avec sa main. Il me regarda avec cruauté puis en m’embrassant salement…il s’enfonca d’un coup de rein. La douleur fut fulgurante et brulante. Il me dechira avec brutalité, me pilonnant avec vigueur malgré mes cris de douleur.-C’est ca…crie petite pute…crie ! J’ai reve de t’entendre crier sous mes coups de bite depuis si longtemps. Il était rouge vif et me baisait sans relache, s’enfoncant jusqu’au couilles dans ma fente meurtrie. Il riait beaucoup, me giflant et me crachant au visage pendant qu’il me pilonnait. Mon sexe n’était plus que douleur…-Raaah ca y’est…je viens salope…je vais juter dans ta cramouille….OuiiiiIl ejacula son sperme en moi…j’avais atteint le comble de l’horreur. Il m’écrasa de tout son poid en s’effondrant après l’effort. Je l’entendais respirer comme un bœuf.Puis il se releva et remis son pantalon.-Quelle heure est-il Arthur ?-17h monsieur-Parfait…nous avons encore bien le temps avant l’arrivée de nos invités…videz vous donc les couilles dans cette petite putes…vous l’avez bien merités.L’homme eu un sourire sadique et il baissa son pantalon. J’emit une longue plainte lorsque je compris ce qui se passait…Arthur vint a son tour enfoncer sa queue en moi. Je criais a nouveau…j’étais en sang, endolorie, humilié et remplie du sperme immonde de Mr Moulin…Et voila que cet homme me bourrait la chatte a son tour. Ce deuxième viol fut encore plus long et penible que le premier. Finalement…Arthur se retira et vint se finir sur mes seins dans un rale de palsir.Moulin regarda la scène avec amusement en fumant une cigarette.-Bon…assez rigole…rassemblez tous ce bordel, mettez moi cette pute dans le coffre et rentrons…Mon cauchemar ne faisait que commencer…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort ankara escort ısparta escort trabzon escort ardahan escort balıkesir escort kayseri escort edirne escort çorlu escort kastamonu escort ığdır escort konya escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort bahis kaçak bahis güvenilir bahis bahis siteleri güvenilir bahis bahis siteleri görükle escort sakarya escort sakarya escort eryaman escort kıbrıs escort eskişehir escort fethiye escort gaziemir escort giresun escort gümüşhane escort güngören escort hatay escort iskenderun escort mobil porno webmaster forum serdivan travesti izmir escort bayan