13 Haziran 2021

Post-divorce – épisode 8

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Post-divorce – épisode 8Chapitre 8Le plan avec Hocine est clairement ce qui m’a les plus branché. Malgré son côté banlieue, les humiliations, les insultes, le fait d’être travesti et utilisé comme un objet, même le fait qu’il m’ait extorqué de l’argent comme un maquereau avec sa gagneuse , tout a contribué à m’exciter encore plus que mes expériences précédentes. Coté proximité, je n’ai pas osé lui dire que je travaille moi aussi à la Défense de peur qu’il n’en profite pour me racketter et ne me mette dans l’embarras par rapport à mon boulot. Pourtant mardi midi, je me rends à la FNAC. Je ne l’ai pas contacté mais j’espère secrètement croiser mon Maître arabe. Je déambule un moment dans les différents sans le voir et vais pour quitter le magasin lorsque je sens une poigne ferme sur mon épaule et qu’on me dit :-J’espère que vous n’avez rien volé, monsieur, sinon c’est la fouille au corps… Interdit, je me retourne et me retrouve face à un noir chauve et immense. Il doit avoir une bonne cinquantaine d’années. Il est engoncé dans un uniforme de sécurité visiblement trop juste pour son gros bide. Il me regarde sévèrement et je ne sais pas quelle position adopter. -J’avais dit à Hocine que son petit pédé reviendrait vite, murmure t’il en m’entrainant l’air de rien dans un coin tranquille du rayon livre. Comme je reste immobile et silencieux comme un imbécile, il ajoute :-Mais Hocine n’est pas là aujourd’hui, petit pédé.-Je ne venais pas pour… -Pour la bite ? Allons ne niez pas, bien sûr que vous veniez pour la bite ! Je suis Monsieur N’Dialo, le propriétaire de la société de sécurité et patron de Hocine. Vu que tu vous êtes sa chienne, vous êtes aussi ma chienne. Une bonne chienne d’ailleurs : j’ai vu la vidéo ! Il a dit ça à nouveau en murmurant mais je suis certain que je suis rouge de honte. Il regarde alentours pour vérifier que nous sommes tranquilles et reprend en m’intimant du regard de poser le miens sur son bas-ventre. La bosse qui déforme sa braguette et s’étend le long de sa cuisse gauche est énorme, digne des verges démesurées qu’on voit chez les pros du porno.-C’est moi qui ai tout appris à Hocine. Aux autres aussi. Je ne suis pas beau et je sais que je fais peur alors ils rabattent les chiennes pour moi. Et une fois que les chiennes ont gouté aux gros os de Papa N’Dialo, elles en sont esclaves.L’homme est très impressionnant. Pas uniquement par sa taille ou celle de son membre mais par sa présence. Derrière son apparente bonhommie, il respire le vice et la brutalité. Il avance la tête et me renifle longuement comme un @nimal. Je baisse les yeux et prends sur moi pour ne pas reculer.-Vous sentez la peur. Et le cul. J’aime votre odeur. C’est l’odeur des vraies chiennes. C’est bien ça que vous êtes ? Et quand je vous le dis, ça fait durcir votre petite bite de pédé n’est-ce pas ?-Oui.-Je vais vous vi0ler le cul… Vous allez me supplier… C’est bien ça que vous voulez ?-Oui.-Là maintenant je ne peux pas le faire mais vous allez me donner votre adresse et je viendrai ce soir vers 20h. Avant que je n’arrive, faites-vous un lavement. Jusqu’à ce que votre conduit anal soit parfaitement propre. Ensuite je vous empalerai et vous deviendrez ma femme. Sommes-nous d’accord ?-Oui. Ce soir à 20h. Chez moi.A moitié dans un état second, je lui donne mon adresse puis je quitte le magasin. Jusqu’à la sortie, je sens son regard sur moi. Une fois dehors, je prends une longue bouffée d’air comme si je sortais d’une longue apnée. En chemin pour regagner le bureau, je m’aperçois que j’ai éjaculé sans même m’en rendre compte.Une fois mon bas ventre nettoyé de mon mieux, je termine la journée de travail comme un zombi. Je suis terrifié à l’idée de revoir l’homme ce soir mais je suis déjà sous sa coupe et je le sais. Je suis sa chienne qui va gouter à son gros os jusqu’à en devenir esclave comme il aime à le dire.Une fois rentré chez moi, je fais le ménage à fond sans parvenir à m’expliquer pourquoi puis je me dispense un long lavement jusqu’à ce que l’eau que j’expulse soit totalement claire. Je n’ose pas me lubrifier vu que Monsieur N’dialo n’a pas donné de consigne à ce sujet. Je recense tout ce que j’estime comme potentiellement utile dans la maison pour des jeux sexuels mais la collecte se limite à quelques cordelettes et des pinces à linge. Après avoir pris une douche, j’hésite sur la tenue à adopter. Je décide de simplement porter mon peignoir en restant nu dessous.Il arrive illegal bahis à l’heure prévue. Il ne sonne pas à la grille mais traverse le jardin et frappe sèchement à la porte. Il ne porte plus son uniforme de vigile mais un costume de marque luxueux. Je n’ose rien dire quand je m’efface pour le laisser entrer. Toujours silencieux, il visite le rez de chaussée puis s’affale dans le canapé en soufflant plus pour lui-même qu’à mon endroit :-Quelle journée !Je reste planté au milieu du salon comme un idiot, ne sachant pas quelle attitude adopter. Il me laisse mariner de longues minutes puis pose enfin son regard dur sur moi :-Enlevez le peignoir ! Approchez ! Tournez-vous ! Penchez-vous en prenant appui sur la table basse ! Bien… Cambrez-vous maintenant !Sans prévenir, il écarte mes fesses d’une main et enfonce un de ses gros doigts dans mon anus, le fait aller et venir trois fois puis le retire et déclare à nouveau « Bien ». Je reste en position pendant qu’il se lève puis se déshabille lentement en prenant soin de bien plier ses affaires sur une des chaises du salon. Il est terrifiant : très musclé et en même temps à la limite de l’obésité. Son sexe démesuré strié de veines pend le long de sa cuisse comme un câble obscène terminé par un gland menaçant de la taille d’une grosse mandarine. C’est clairement le plus gros membre que j’ai eu l’occasion de voir en vrai et de loin. Il revient s’assoir dans le canapé. Je n’ose toujours pas bouger lorsqu’il demande :-Michel, c’est bien ça ?-Oui.-Oui Papa N’Dialo. -Oui Papa N’Dialo. -Bien. Dorénavant tu t’appelles Ndoumba ? Ça signifie « pute » en congolais. Tu aimes ?-Oui Papa N’Dialo. -Bien. Qu’est-ce que tu offres à boire à ton homme, Ndoumba ?Je détaille ce que j’ai à disposition et il choisit un cognac. Je lui apporte et je reste agenouillé à côté du canapé. Il me regarde en sirotant son verre et regarde sa montre puis me fait un clin d’œil. Quelques minutes plus tard, la sonnette retentit. Comme je ne m’attendais pas à avoir de la visite, je sursaute et le noir lève la main en signe d’apaisement en disant « Calme, Ndoumba ! C’est une surprise. Remets le peignoir et fais entrer la surprise. »Je suis très mal à l’aise lorsque j’ouvre la porte. Une jeune femme attend devant ma grille et je lui fais signe d’entrer. Elle passe devant moi sans me regarder. Je referme la porte d’entrée puis la rejoins dans le salon ou je la retrouve debout devant Papa N’dialo toujours affalé dans le canapé et la queue à l’air. Comme personne ne dit rien, je reste en retrait derrière elle et j’en profite pour la détailler un peu. C’est une arabe, jeune, visiblement plutôt jolie même si le long manteau qu’elle porte m’empêche de bien distinguer ses formes. Sur un simple geste de Papa N’dialo, elle fait glisser le manteau à ses pieds. Une guêpière en cuir noir à lacets étrangle sa taille, un string en dentelles pourpre met en valeur ses grosses fesses et ses jambes musclées sont gainés de bas à coutures retenus par les jarretelles incorporées à la guêpière. Des escarpins noirs vernis d’au moins 10cm achèvent de compléter sa tenue sexy.-Ndoumba, je te présente Kalbah. Kalbah signifie « chienne » en arabe. Comme tu l’auras compris, j’aime donner des noms sans équivoques à mes femmes. Tu dois te demander pourquoi j’ai demandé à Kalbah de venir chez toi durant notre rendez-vous, Ndoumba. C’est parce que je veux que tu comprennes ce à quoi tu t’engages si tu décides de poursuivre avec moi. Et te montrer vaut mieux que simplement t’expliquer. Les derniers mots du noir agissent comme un signal sur Kalbah. Toujours de dos par rapport à moi, elle fait lentement glisser son string jusqu’au sol puis se penche en avant jusqu’à être complètement cambrée. Je jure de stupeur en constatant que la chatte que je m’attendais à trouver est en fait la base d’une paire de testicules étirées entre ses fesses et profondément enfoncée dans son anus. Kalbah passe une main entre ses cuisses et tire d’un coup sec. Ses couilles énormes sortent alors de son cul avec un bruit de bouchon. Papa N’dialo laisse échapper un rire sonore en voyant ma mine stupéfaite et mon regard incapable de se détacher de la masse de chair horriblement distendues qui ballote entre les cuisses du travesti. Mon effarement redouble lorsque je découvre l’état de l’anus de Kalbah : béant, il n’est plus qu’un amas de replis vi0lacés qui saille et pendouille entre les fesses du travesti comme illegal bahis siteleri une grosse bouche hypertrophiée et obscène. -Impressionnant n’est-ce pas, intervient N’Dialo. Je suis très satisfait de ce que je suis parvenu à faire de ma petite Kalbah. Avoir commencé son éducation alors qu’elle était très jeune à beaucoup aider. J’imagine que ce que tu découvres te fait peur.-Oui Papa N’Dialo. -Enlève ton peignoir et approche, Ndoumba… Mmmm, commence t’il en touchant ma verge, passant son pouce sur mon méat gluant, oui ça te fait peur mais ça fait aussi durcir ton petit clitoris, ma chérie…Je sens que je m’empourpre. Son ton, les mots qu’il utilise pour me féminiser comme si j’étais son épouse m’écœurent tout autant qu’ils m’excitent et je suis bien incapable de gérer correctement cette dualité malsaine. Sa main continue à pétrir ma queue et l’autre empoigne mes testicules pour les serrer.-Pour toi, ce sera plus long et plus douloureux pour arriver au même résultat que Kalbah mais nous y parviendrons aussi, n’est-ce pas ?-Oui Papa N’Dialo.-Ou alors nous prendrons une autre orientation en t’hormonant. Tu serais belle avec des grosses mamelles…Et pour parfaire le tableau, nous pourrions te castrer, grogne t’il en accentuant la pression sur mes couilles jusqu’à ce que je laisse échapper un gémissement de douleur. Mais nous verrons tout cela bien assez tôt, reprend ‘il en desserrant sa prise. Pour le moment, assieds-toi à coté de Papa pendant que Kalbah te montre ses autres talents.Je m’assois en chien de fusil contre lui comme une femelle enamourée et sa main vient flatter ma croupe. Devant nous, l’arabe se redresse et avance son bassin, dévoilant une grosse verge bandée. C’est seulement à ce moment-là, lorsque le travesti se met à enduire ses doigts avec un tube de lubrifiant récupéré dans son manteau et que je le reconnais malgré le maquillage outrancier.-Ho… Hocine ?Le jeune homme rougit et ne réagit pas, continuant à lubrifier ses doigts avec application, mais c’est bien le visage de mon tortionnaire de la FNAC encadré par de longs cheveux bouclés qui lui tombent aux épaules maintenant que son catogan est détaché. Je réfléchis pour comprendre comment j’ai bien pu ne pas voir l’état dans lequel il était lorsqu’il me dominait et me souviens qu’il était resté habillé, ne sortant que sa bite et rien d’autre. Papa N’Ddialo sait précisément les questions que je me pose quand il dit : -Et oui, Hocine ! Le même Hocine qui t’a dragué sur le Net puis baisé dans la salle de repos. Hocine le Maître à pédé mais aussi Kalbah la chienne. Le travelo maso que tu vas maintenant baiser par la bite car c’est ce qu’il préfère.A ces mots, l’intéressé fait descendre son majeur devant son sexe et l’enfonce profondément dans son prépuce en gémissant. Il se doigte ainsi plusieurs fois puis ajoute son index et f0rce en serrant les dents jusqu’à ce que les deux doigts coulissent dans le conduit de sa verge distendue.-Comme tu as pu le constater, l’anus de notre chère Kalbah est trop abimé pour satisfaire un homme monté normalement et j’ai donc dû… l’adapter. Maintenant, c’est par la bite que notre chienne arabe se fait baiser. Et elle remporte un franc succès, tu peux me croire. A cause de la nature même d’une verge, c’est horriblement douloureux mais elle progresse bien. Toi, tu vas avoir la chance de pouvoir la baiser direct avec ton clitoris pitoyable, mais lors des soirées spéciales dans laquelle elle est si appréciée, elle est travaillée longuement à la pompe, sniffe beaucoup de poppers et subit des injections d’alcaloïdes et d’antidouleurs qui permettent ensuite des défonces très impressionnantes. Tu y @sisisteras, ne t’en fais pas. Mais pour le moment, lève-toi et fais lui devant moi.Je suis bandé à mort quand je me lève. Hocine s’est positionné de côté pour que Papa N’Dialo ne perde rien du spectacle. Je viens face à lui, ne sachant pas trop comment m’y prendre mais le travesti prend l’initiative et enduit mon sexe de lubrifiant puis il avance son pubis vers le miens et positionne mon gland sur son méat dilaté. -Baise la salope, Ndoumba ! gronde Papa N’Dialo en branlant la monstruosité qui lui sert de sexe et qui se redresse devant cette scène incroyable.Je lis la terreur dans les yeux de Hocine quand j’accroche ses hanches et f0rce son urètre. Comme le noir l’a clairement expliqué, l’arabe est habitué aux pénétrations après une longue préparation et je soupçonne canlı bahis siteleri que c’est la première fois qu’il se fait « biter » de cette façon. Il pousse un cri de souffrance qui me donne raison et a un réflexe pour reculer mais je raffermis ma prise sur ses fesses et m’enfonce de plus belle. -Offre toi bien, Kalbah, menace Papa en continuant à se branler, visiblement fasciné, sinon c’est moi qui te travaille jusqu’à ce que tu sois déchiré et je t’achève en te remplissant le méat de piments! En pleurs et les jambes flageolantes, Hocine accroche à son tour mes reins et pousse en gémissant jusqu’à ce que mon membre disparaisse entièrement au fond du sien puis reste immobile, la bouche grande ouverte sur un hurlement muet, les yeux écarquillés et la respiration bloquée. -Non… ne bouge pas… par pitié, ne bouge pas… parvient-il à ahaner. Je regarde Papa N’Ddialo, ne sachant pas quelle décision prendre. Celui se lève et s’approche de nous, sa bite de taureau maintenant complètement bandée. Il se colle derrière Hocine, caressant ses cheveux doucement, faisant aller lentement son membre dans la raie des fesses de l’arabe et murmure :-Tu souffres, ma Kalbah ?-Oui Papa… pitié Papa, j’ai trop mal…-Je le vois bien ma chérie mais tu sais qu’il n’y a que quand tu hurles de douleur et que tu me supplies que ton Papa N’Ddialo peut te baiser…-Papa non… Je comprends que le noir se positionne pour sodomiser Hocine. Celui-ci continue à psalmodier des « non » déchirants mais il est clair que ça n’a comme effet que d’exciter encore plus le sadique. La main droite de Papa enserre la verge torturée de l’arabe pendant que la gauche empoigne ses testicules. Comprenant qu’il va tout subir en même temps, le travesti panique de plus belle mais sans pour autant oser se révolter. Je sens ma propre queue toujours profondément plantée dans celle de Hocine durcir encore plus sous la poigne du noir. Quand Papa N’Dialo me regarde et souffle « Vas-y Ndoumba, baise sa bite ! », j’entame les coups de reins pendant qu’il écrase les couilles du supplicié, branle vi0lemment son sexe vi0lé dans lequel je f0rce et lui éclate l’anus jusqu’à le soulever. Quelques secondes suffisent pour que l’arabe expulse un jet de semence qui repousse ma verge et que je me retrouve avec le ventre couvert d’un flot de sperme qui n’en finit pas. Hocine jouit. Du cul, de la queue, des couilles. Il hurle et gémit comme un drogué, totalement hors de contrôle et derrière lui, Papa N’Dialo redouble de brutalité, martelant ses reins, trayant sa pine vi0lée par mon propre sexe et massacrant ses testicules comme s’il allait les arracher. Cette folie dure moins d’une minute mais elle suffit pour que je me vide à mon tour à l’intérieur de la queue du supplicié en soufflant comme une forge.Ma jouissance a été telle que je suis comme KO debout mais j’hallucine de voir que ça n’est pas le cas du colosse noir toujours en transe qui soulève Hocine par les fesses et le tient ouvert à bout de bras, les jambes pendantes comme un mannequin pendant que la bite d’ébène monstrueuse continue de le ravager sans pitié. Non content de continuer à empaler le travesti, il f0rce son pouce dans son urètre enfin libre mais toujours béant ce qui provoque de nouveaux hurlements chez sa victime. Enfin, l’africain est agité de spasmes terribles et il jute longuement en grognant comme un @nimal puis relâche sa victime qui s’effondre à même le sol l’anus complètement ouvert et dégoulinant de foutre.La folie dans les yeux de Papa N’Dialo disparait lentement et c’est presqu’avec tendresse qu’il va chercher le manteau du travesti qui gémit pitoyablement par terre pour le recouvrir. -Alors Ndoumba, tu souhaites continuer ? me demande le noir en reprenant sa place sur le canapé.-Je ne sais pas, Papa N’Dialo. J’ai compris que ça impliquait de très gros changements.-Tu as bien compris. C’est un engagement total ensuite. Toute ta vie change. Tu deviens mon esclave 24 heures sur 24 et tu dois obéir aveuglément. A tout. C’est pour ça que je voulais te montrer Kalbah car une fois que ta décision est prise, il n’y a plus de retour possible.-Oui je…-Je n’attends pas une réponse maintenant, Ndoumba. Tu reviens me voir quand tu es prête pour me faire part de ta décision. Quel que soit ton choix, je le respecterai.-Merci Papa N’Dialo.L’africain se rhabille alors en silence aussi précautionneusement que lorsqu’il s’était dénudé puis aide Hocine à se lever et ils quittent la maison sans rien ajouter. Une fois seul, j’aurai l’impression d’avoir rêvé si ce n’était les larges taches de sperme qui tapissent le parquet un peu partout que je m’emploie à lécher jusqu’à la dernière goutte avant d’aller me coucher…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort didim escort ankara escort gaziantep escort ensest hikayeler escort atasehir kültür escort kartal escort ümraniye escort bostancı escort sakarya escort sakarya escort izmir escort bayan izmir escort maltepe escort ankara escort konyaaltı escort mersin escort ankara escort bayan gaziantep escort ataşehir escort üsküdar escort kartal escort mersin escort bahis kaçak bahis güvenilir bahis bahis siteleri güvenilir bahis bahis siteleri görükle escort sakarya escort eryaman escort mobil porno webmaster forum serdivan travesti