13 Haziran 2021

Initiation saphique

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Initiation saphiqueSarah m’a vue ! Heureusement que j’étais dans l’obscurité, car j’étais rouge de honte . Vous vous rendez compte ! Je mate mon amie qui se donne du plaisir, en même temps que je me masturbe dans l’entrebâillement de sa porte, et elle m’a vu le faire, j’ai l’air de quoi là ! Avec une main dans ma culotte, l’autre sous le tee-shirt ! … Mais bon ! Peut-être que si tout à l’heure, elle ne m’avait pas maté la première (lire Nuit coquine) certainement que “ce petit jeu” n’aurait jamais eu lieu … Mais au final, je ne le regrette pas … Quelle nuit !——————-Elle et moi sommes amie depuis longtemps. Nous faisons beaucoup de choses ensemble, comme louer cet appartement. Parfois, nous parlons de sexe et elle ne cache pas son homosexualité et me raconte quelquefois ses aventures. Je ne suis pas dupe, je sais que quand je ne suis pas là, elle fait venir sa petite amie du moment : Carine.Par contre, moi à 19 ans, même si dans quelques fêtes bien arrosée, il m’arrive d’embrasser quelques garçons, et quelquefois de me laisser mettre la main à la culotte, je suis encore pure, je n’ai jamais vu le loup ! Sarah le sait et ne manque pas de me taquiner sur ce sujet. En bonne lesbienne, elle m’ encourage de commencer par un flirt avec une autre fille, car dit-elle, une femme est douce et tendre, plus attentionnée, elle sait ce que l’autre attend, ce qu’elle peut ressentir. Tout le contraire des garçons, qui eux, ne cherche qu’une chose : “te la mettre” ! Et souvent en rigolant se disait “prête a se sacrifier” pour m’initier.—————Quel dommage ! J’étais à la porte de mon orgasme, je sentais un tsunami arriver quand elle m’a aperçue. Sous l’emprise de cette jouissance, le temps que je réagisse, que je redescende un tout petit peu de mon nuage, Sarah m’a déjà rejointe, et avec son aplomb habituel m’a prise par la main pour me conduire, sans un mot, jusqu’à sa couche.Chauffée par cette séance de voyeurisme et la vidéo “entre-filles” que je viens de visionner, mes barrières morales “en ont pris un coup”. Je ne suis plus en mesure de réfléchir quand elle me pousse en travers de son lit. Je sais que comme “le petit chaperon rouge” je vais me faire croquer…Elle est nue, entre mes jambes, dans une posture impudique. Des flagrances de sexe, témoignage du plaisir qu’elle vient de se donner parfument son lit. L’ignorante que j’étais ne savait quelle attitude adoptée. Elle le sait, le comprend. Sans me brusquer, se penche sur moi et pose un doux baiser sur mes lèvres. Mon tee-shirt vole dans la pièce. Elle caresse mes seins. Ce premier contact me paralyse quelques petites secondes, avant de me relâcher güvenilir bahis aussitôt et de lui poser cette question stupide :- Tu vas me faire l’amour ?- Bien sûr So-So ! (c’est le diminutif qu’elle me donne) Dis-moi que tu n’en as pas envie … Et je te laisse partir, me répond-t-elle avec des yeux brillants de concupiscence.Mon silence vaut tous les consentements.Comme déjà dit, j’ai déjà embrassé des garçons. Mais quand sa bouche a pris la mienne, j’ai vite compris ce qu’était un baiser sardanapalesque … Sarah savait faire … Quel délice ! … Elle savait exactement ce qui allait me faire aller. L’excitation qu’elle me procurait, sa chatte si proche de la mienne, cette odeur de sexe, tout cela me faisait mouiller comme jamais. Puis ses lèvres sur mon cou m’ont arraché une première plainte en même temps que la chair de poule à gagné tout mon corps. Des lèvres qui ont parcouru mon ventre, léché mon nombril, pendant que ses mains jouaient avec mes gros nénés de la même manière que je le fais qu’en je suis seule. Mes timides plaintes se sont transformées en gémissement. Ma culotte est partie rejoindre mon tee-shirt. J’étais à mon tour nue, offrant ma toison bien fournie et mon intimité ruisselante a son regard. Elle s’est accroupie, écartée un peu plus mes cuisses, puis sa tête à disparue dans ma fourche. Quand Sarah m’a prise avec sa bouche, qu’elle m’a embrassée là-bas comme elle l’avait fait en haut, trouvant de suite ce qui me plaisait, mes mains se sont crispées sur les draps, mes yeux dilatés de plaisir fixaient le plafond. Quand ses doigts ouvrent mon sexe, qu’une main branle mon clito, que sa langue rapide et précise entre en moi, mes gémissements sont à la hauteur du plaisir que je prends. A présent, nous étions toutes deux concentrés sur un seul objectif : mon orgasme ! Mes mains dans ses cheveux, je presse sa tête contre ma vulve. Son nez est dans moi, je sens son souffle s’infiltrer dans mes nymphes, sa langue voyager dans mes endroits secrets, ou moi seule suis allée, c’est sublime ! Elle avait raison ! Sarah savait comment conclure l’affaire …Plus vite, plus fort, plus profond … Dans un râle, je me redresse, d’un coup, mes mains toujours crispées dans ses cheveux, Sarah m’envoie au ciel ! Tel un ange, elle m’ouvre les portes d’un paradis jusqu’ici inconnu. Secouée de spasmes, frissonnante, jambes tremblantes, je crie mon plaisir … Son nom ! Jamais je n’avais ressenti quelque chose comme ça avant. J’aurai voulu que ce plaisir, cet orgasme, dure, dure, encore et encore …Avec ses mains toujours là-bas qui cajolent mon sexe, Sarah me regarde atterrir, et avec des yeux coquins türkçe bahis me demande de la faire jouir, ajoutant en rigolant : tu vas devenir une gouine ! Malgré son sourire et sa plaisanterie, je décèle plus une exigence qu’une demande, elle ne me laisse pas le choix ! C’est donc avec un mélange d’inquiétude et d’appréhension que j’essaye de m’esquiver :- Je vais pas savoir gouiner … Comme tu le dis … Tu sais bien que je ne l’ai jamais fait.- Je vais te guider, un peu, mais tu vas voir, tu vas apprendre vite, poursuit-elle tout en se mettant debout et en s’essuyant la bouche. Dubitative, j’ai hoché la tête, d’approbation. Elle me prend les mains, me tire hors du lit, se colle a moi, bras autour de mon cou, seins contre seins, et ses jolis yeux plantés dans les miens me demande de l’embrasser.Une profonde inspiration et les yeux fermés, je fais ce qu’elle quémande. Un trouble étrange me gagne, je me prends au jeu. Un jeu qui est loin de me déplaire, car il m’excite ! Mes mains pétrissent ses fesses, caressent son dos … Maintenant, je la voulais ! Elle voulait jouir, elle allait jouir ! Je la soulève en la saisissant sous les fesses, elle passe ses jambes autour de ma taille, et tout en nous bécotant, je pivote pour la poser au bord du lit. Ses jambes toujours autour de moi, elle me murmure de sucer ses lobes d’oreilles pendant quelle prend mes mains pour les poser sur ses nichons, que je pelote comme si c’était les miens. La tête penchée en arrière, les yeux fermés, elle gémit faiblement. La toucher m’excite et me fait mouiller encore plus . Et chose que je n’aurai pas crue possible il y a à peine quelques heures, je prenais du plaisir à caresser une fille ! Ma bouche, mes lèvres, jouent avec ses tétons, une main voyage sur son ventre arrive sur son monticule, s’amuse avec sa touffe. Sarah haletante a défait ses jambes de ma taille pour s’ouvrir davantage. Ma main s’aventure dans cette fourche, trempe, avide de caresses. Alors que je commence à branler son clitoris, elle m’arrête : – Je veux jouir de tes doigts, mais aussi de ta bouche … Couche toi sur le lit, tu vas “piger”. Je m’exécute, curieuse … Elle vient à califourchon sur moi, ses mains sur mes seins. Son sexe suinte sur mon ventre. Cette vision, cette odeur qui imprègne la chambre amplifie mon excitation, mes tétons sont très durs, ma petite minette coule comme jamais. Mes mains caressent l’intérieur de ses cuisses, de haut en bas et de bas en haut, se rapprochant à chaque fois un peu plus de son minou. Sarah ronronne … Elle est prête ! Je mets une main sur sa chatte. l’autre caresse ses petits nénés. Elle frissonne. Mes doigts güvenilir bahis siteleri chatouillent sa fente, écartent délicatement les lèvres. Elle respire bruyamment, presque gémissante. Je fais glisser D’abord un doigt, puis deux, dans son vagin, c’est doux, chaud, mais surtout très mouillé. En fouillant son puits à plaisir, je comprends maintenant ce qu’elle attend.Je glisse entre ses jambes pour coller ma bouche à ses lèvres intimes. Je suis dans un tel état de surexcitation qu’aucune idée de dégout ne m’effleure, au contraire, j’agis comme si c’était naturel, comme si je l’avais toujours fait, comme je l’avais vu faire tout à l’heure sur la vidéo. Elle a crié dés que ma langue s’est insinuée dans ses nymphes. Râlée de plaisir quand elle a trouvée son bourgeon. Mes mains sur les fesses pour la coller à ma bouche, j’ai commencé la dégustation de ce joli abricot au parfum enivrant …Elle n’a pas tenue longtemps. Sarah est partie d’un coup ! Ses mains crispées sur ses petites pommes, en criant à son tour sa jouissance. Puis s’est écroulée, mon visage enfoui dans sa chatte. J’ai tapoté ses fesses, elle a trouvé la force de se soulever pour me permettre de sortir. Exaltée par l’orgasme que je venais de lui donner et les cris de plaisir qui l’ont accompagné, j’étais surexcitée, il fallait que l’on s’occupe de moi !- Sarah ! … j’ai de nouveau trop envie ! Elle secoue la tête et en rigolant m’apostrophe :-Eh bien toi, tu t’ai vite mise dans le coup ! Couchée, elle écarte ses cuisses, ouvre ses bras comme pour réclamer un câlin et de ses mains m’invite à venir sur elle :- Passe entre mes jambes, et mets ton sexe sur le mien.Je me positionne comme elle me le demande, mon sexe sur le sien. Avec ses mains sur mon dos, elle m’attire sur elle. Puis les poses sur mes fesses et m’oblige à onduler sur vulve et son os pubien. Les sensations que je ressens à me frotter ainsi sont fabuleuses. Mes seins écrasant les siens, ma bouche collée à la sienne, mes mains dans ses cheveux, nous ne faisons plus qu’un seul être qui monte lentement vers l’extase dans des râles de plaisir qui se mélangent eux aussi. Sarah me guide dans le rythme que je dois impulser. Doucement au début, puis de plus en plus vigoureusement au fur et à mesure que la jouissance monte. Nos cris de plaisirs, le clapotis de nos cyprines mélangées, qui nous collent l’une à l’autre, accompagnent nos efforts conjugués. Jusqu’à ce que nos orgasmes, quasiment simultanés, nous terrassent . Dévastateurs, merveilleux …je me suis laissé choir à côté d’elle. Je venais de vivre une expérience étonnante ! Main dans la main, nous nous somme regardées, avant de partir dans un grand éclat de rire. Nues, enlacées, nous nous sommes endormies, après, toutefois, avoir fait promettre à Sarah (ce qui ne fut pas difficile ) qu’elle poursuive mon initiation, à ces jeux saphiques, dont j’étais devenue gourmande ! …

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort didim escort ankara escort gaziantep escort ensest hikayeler escort atasehir kültür escort kartal escort ümraniye escort bostancı escort sakarya escort sakarya escort izmir escort bayan izmir escort maltepe escort ankara escort konyaaltı escort mersin escort ankara escort bayan gaziantep escort ataşehir escort üsküdar escort kartal escort mersin escort bahis kaçak bahis güvenilir bahis bahis siteleri güvenilir bahis bahis siteleri görükle escort sakarya escort eryaman escort mobil porno webmaster forum serdivan travesti