20 Ekim 2020

Chaleurs Humides

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Chaleurs HumidesInscris à une formation musicale d’une durée de 15 jours. Me dirigeant avec mon sac à dos puis ma guitare en direction de Percé sur le pouce. Accosté par une vieille arrivant à l’endroit prévu vers 14 heures. Les possibilités de logis comprenant l’endroit même de la maison d’accueil ou bien l’extérieur de son terrain dans des tentes. Les chambres toutes occupées un léger problème de dos m’empêchant de choisir la deuxième option. Une troisième alternative était d’être logé chez madame Andrée. Sa maison situé à dix minutes de marche du lieu. Les professeurs m’avisant que la dame pouvait avoir des idées frivoles par moment. Décidant quand même d’aller loger chez elle. Cognant à sa porte entrant…Andrée – Bonjour mon petit…Entre…Découvrant une dame de 66 ans un peu plus petite que moi à 5 pieds 4 pouces. Aux cheveux gris et à l’allure bohème. De silhouette mince et bien proportionnée. Démontrant une grosse poitrine tombante. Avec les yeux bleus portant des lunettes. Vivant seule depuis un fort moment. M’indiquant les tarifs de l’endroit…Andrée – Alors…Ce sera 15 dollars la nuit…Ou bien une aide envers mes travaux d’aménagements divers…Les repas du souper sont tous fournis en passant…Moi – Tout dépendant des travaux…Je vais choisir la deuxième option…Andrée – Hummm…Parfait…Alors ta formation dure 15 jours…Moi – Exactement…Andrée – Je ne possède pas de télévision…Ni d’ordinateur…Moi – C’est correct…Je peux m’en passer…Andrée – J’ai des graines à semer dans mon grand jardin…Un balcon et une petite cabane à peinture…De la pelouse à tondre et du bois à brûler…Des lapins et une vieille chatte à abreuver…Arroser continuellement mes plantes et ma terre labourée…Et puis m’aider à faire le ménage de la maison…Et me faire quelques commissions…Si tu as un permis de conduire…T’en as un j’espère…Moi – Oui…J’en ai un….Je risque d’être occupé…Andrée – Passablement…T’as quel âge…Moi – 22 ans…Andrée – Ah…Bon…J’ai exactement trois fois ton âge…Alors voici ta chambre…Situé à côté de la sienne dans sa maison à un étage. Très simple et accueillante. Comme l’ensemble de l’intérieur de son logis. Mes cours débutant au lendemain. Se déroulant de 11 heures à 16 heures. Mes heures du matin prises en compagnie de madame Andrée. Et quelques unes à mon retour. Découvrant un groupe fort intéressant composé de 15 jeunes élèves. Entamant mon apprentissage dans cette grande maison ancienne. Revenant sur le passage de mes premiers travaux effectués au matin…Andrée – Alors…Pour semer ces graines…Tu creuses lentement un trou avec ton index et ton majeur dans un sillon…Ressort ceux ci humides pour y mettre bursa escort une graine…Tu te déplaces d’un pied pour réintroduire tes doigts et remettre une autre semence…Tout doucement…Dans le trou humide…Et ainsi de suite…Notant que la madame était habillée de façon très légère. Voyant le décolleté de sa chemise blanche de près. Et la démarcation de sa petite culotte sous son short d’été beige. Souvent agenouillée pour me démontrer l’exécution du travail. Son fessier bien en vu devant mes yeux. Son jardin de grande dimension. Ayant une proportion de quelques centaines de centimètre carré. Me démontrant un deuxième travail. Qui était celui de peinturer…Andrée – Alors…T’as déjà peinturé auparavant…Moi – Une ou deux fois…Pas plus…Andrée – Alors…Tu enlèves à prime abord quelques parties de la vieille peinture avec un grattoir…Tu balais les résidus… Tu trempes ton pinceau de moitié…Tu l’essuies un peu sur le rebord….Tu mouilles la pointe de ton pinceau sur les planches de vas et vient lents…Tu remouilles ton pinceau et ainsi de suite….Nous dirigeant vers l’enclos à lapins…Andrée – La nourriture est là…Un mâle opéré pour cinq femelles…Et il fourre tout le temps quand même…Le bois à brûler est là…Et à ton retour…J’aurai quelques commissions à faire…Et bonne première journée de classe…Tendre jeunesse…Mon cours terminé conduisant Andrée au super marché tout près. En sa compagnie la madame achetant du steak de boeuf haché…Des tomates…De l’ail…Des oignons jaunes…Du céleri…Des carottes…Des bananes…Du vin blanc…Du yogourt nature…Des kiwis et un ananas…Dégustant notre premier repas ensemble. Découvrant son succulent ragoût de boulettes dans sa sauce aux tomates. La madame m’avouant être une adepte de naturisme. Ayant aussi connue une panoplie d’hommes dans sa vie. Jeune, vieux, avec un bras manquant, noir, des professeurs, des artistes, des femmes aussi etc etc etc. Dormant pour un deuxième soir chez elle. La dame qui semblait gémir en sourdine à côté. Son plancher de bois et une chaise craquant d’une cadence lente mais soutenue. Un douche puis un déjeuner pris au levé du jour. Andrée un peu moins matinale que moi se réveillant plus tard. Débutant mes travaux plantant mes graines. Remarquant du coin de l’oeil après 20 minutes de labeur une Andrée marchant seins nus. Passant lentement devant la vitrine arrière de sa maison. Sa robe de nuit complètement ouverte. Avouant avoir rêver à elle le soir même. Réalisant que j’étais entrain de faire l’acte charnel dans mon rêve avec elle. Éjaculant de façon non intentionnel dans mon sous vêtement bleu marin. Andrée qui me semblait à première vue aimer bursa escort bayan la compagnie de jeunes hommes. J’étais quand même aux aguets envers d’éventuelles avances de sa part.Une autre période de cours revenant au bercail à pieds. Un osso bucco au menu me régalant de son repas une nouvelle fois. Fait à noter que de ma fenêtre entrouverte. Je pouvais entendre des voisins passablement actif en soirée. Les entendants gémirent habituellement vers 2 heures du matin. Le monsieur qui semblait très enthousiaste à défoncer sa vieille. Le rideau levé pouvant les voir dans la pénombre de leur chambre. Remarquant un vieux bedonnant dans la cinquantaine avec une vieille de soixante ans. Sailli par un véritable étalon en chaleur. Reprenant mes travaux au lendemain tondant sa pelouse et replantant mes graines. Andrée réapparaissant une nouvelle fois devant sa vitrine. Cette fois ci complètement nue. Instinctivement, je devais peut-être m’attendre à devoir sauter cette vieille dame. Ne l’ayant toujours pas fait dans ma vie actuelle d’ailleurs. Ma tige semi dressée en permanence de sa compagnie. La madame qui mangeait une banane en s’éternisant devant mes yeux…Andrée – Il va bien finir par allumer le petit…Un troisième soir dégustant un succulent macaroni au fromage fait maison. La dame me proposant de faire une activité ensemble en même temps. Elle voulait me montrer au salon des photos d’elle quand elle était jeune . Me montrant son album photos assise sur le divan…Andrée – Tu te rappelles le naturisme…Toutes les photos de celle ci âgée d’environ 25 ans complètement nue sur une plage. Non érotique son buisson taillé au naturel. La madame qui portait un peignoir japonais noir avec des motifs de grues à mes côtés. La tension sexuelle devenant de plus en plus accrue. Je n’étais pas par contre prêt à m’envoyer en l’air avec cette femme. Revenant avec un deuxième album me disant Que celui là était récent. Qu’elle avait servie de modèle nue pour une classe d’artistes peintres ou dessinateurs. Photographiée durant la prestation. Prise dans des positions assez suggestives des fois. Un jeune homme en sa compagnie sur certaines. Nu la tige bien dressée. Me montrant deux peintures d’elle et quelques dessins. Dont une oeuvre fait au crayon plomb avec sa chatte mise bien en évidence. Son odeur de femme en chaleur devenant de plus en plus marquée…Andrée – Alors…T’aimerais venir dans mon lit…Moi – Je sais pas…Je suis pas super à l’aise avec cette situation…Andrée – Tu l’as déjà fais…Moi – Enfin…Non…Mais…Andrée – T’as peur…Moi – Oui…Mais…Andrée – Je peux t’apprendre…Moi – Je sais pas trop…Andrée – Alors peut-être demain…Si tu escort bursa changes d’idée…Andrée qui gémissait une nouvelle fois tard en soirée. Le voisin qui fourrait sa vieille vers deux heures du matin aussi. Entament le peinturage de son balcon. J’étais plus près de sa vitrine cette fois ci. Andrée réapparaissent nue un peu plus loin dans la pénombre. Les jambes bien ouvertes assise dans son fauteuil. Elle se masturbait à l’aide d’une carotte en me regardant. L’air de se dire…Il va tu finir par venir me fourrer celui là…Repartant 15 minutes plus tard pour se doucher. Ma journée de cours une nouvelle fois terminée. Revenant sous une pluie battante un peu plus tard en soirée à la marche. Andrée m’indiquant de ne pas entrer chez elle si trempé. Me conseillant d’aller me déshabiller à l’arrière de sa maison. Sur le balcon fraîchement peint mais adéquatement séché durant la journée. Ma guitare déjà mise au chaud dans son logis. J’étais complètement nu sous la pluie. Andrée revenant sous l’averse habillée d’une petite culotte et d’une chemise à manche courte blanche. Voyant sa poitrine et son pubis dénudés sous ses vêtements devenus transparent. La pointe de ses seins dressée…Andrée – Il fait froid…Tu frissonnes…La dame caressant mes épaules un instant en me regardant dans les yeux. Joignant ses mains à l’arrière de mon cou…Andrée – Alors…T’en as pas envie…Moi – T’as envie que je te sautes Andrée…Andrée – Si tu le veux bien…Moi -Tu veux être prise comment…Andrée – Le plus sèchement possible…Ménage moi surtout pas…Déchirant sa chemise et sa petite culotte une fois rendu à sa chambre. Une baise ultra rapide en levrette éjaculant en elle très rapidement. Reprenant les hostilités aussitôt ma tige redressée. La madame me chevauchant sur une chaise. Faisant aller son bassin comme une tigresse en rut sur ma hampe érigée. Jouissant d’une vive voix. Venant pour une deuxième fois en elle en peu de temps. En étreignant son corps de toute mes forces. Ma tige ramollie humidifiée de cyprine et de semences. Fait à noter que les craquements et les gémissements que j’entendais de sa chambre le soir. Était l’acte d’un vas et vient activé sur un dildo collé sur sa chaise de bois. La madame qui n’attendais qu’une approche de ma part pour se faire sauter. Préférant se donner du bien elle même et m’attirer dans son nid…Andrée – Voilà…C’est fait…Tu peux te rhabiller maintenant…Fourrant la madame à tous les jours suivant. À chaque retour de classe. Baisant comme deux lapins en chaleurs. La madame qui c’était promis de tout m’apprendre. Elle adorait se faire prendre par en arrière. Le plus vivement et le plus sèchement possible. Négligeant par le fait même certains de ses travaux extérieurs. Fourrant Andrée dans sa voiture dans le stationnement d’une école en soirée. Découvrant une femme gourmande et insatiable de sexe…Andrée – Ouiiiiiiiiii…Ouiiiiiiiiiiiiiii…C’est bonnnnnnnnnnn…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort ankara escort ısparta escort trabzon escort ardahan escort balıkesir escort kayseri escort edirne escort çorlu escort kastamonu escort ığdır escort konya escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort bahis kaçak bahis güvenilir bahis bahis siteleri güvenilir bahis bahis siteleri görükle escort sakarya escort sakarya escort eryaman escort kıbrıs escort eskişehir escort fethiye escort gaziemir escort giresun escort gümüşhane escort güngören escort hatay escort iskenderun escort mobil porno webmaster forum serdivan travesti izmir escort bayan